Lieu
Plaisir (78)
Année
2007
Programme
Commissariat
État
Réalisé
Surface
2 630 m²

Description

Commissariat de Plaisir. Le nom nous a plu. La caractérisation d’un bâtiment par son architecture est importante. Surtout pour un équipement collectif symbolique et représentatif de pouvoir. Le commissariat se présente par une longue façade au sud sur la rue. Elle s’appuie sur une base inclinée et stable de dalles de Quarzite miroitantes, clin d’œil à l’architecture militaire de Vauban. Sa dynamique horizontale très puissante, marquée par le faisceau des poutres de béton saillantes, les lames de pierre argentée des brises soleil, et le rythme accéléré des menuiseries métalliques sombres. En son centre elle semble brisée. Comme jaillissant d’une faille ou d’une fracture, une explosion de prismes acérés et de traits vigoureux marque l’entrée publique : les toitures noires éclatées qui couvrent le hall, et les poteaux et poutres d’acier, rayonnants et élancés, qui les élèvent. Devant deux auvents semblent instables mais restent en équilibre. Dans un monde actif, violent, cette balance trouve son juste milieu, appelle la retenue et la justice.

La façade nord, sur les cours de service, dépourvue de pare-soleil, est plus étagée. Les accès, tous réservés aux personnels y sont marqués par les porte-à-faux des auvents qui les protègent.

Le bâtiment est organisé selon ses deux orientations : le public, par l’entrée sud, le hall et l’escalier central, accède librement, ou est conduit, à sa destination ; bureaux d’accueil ou services d’enquêtes. Les personnels, les retenus ou les gardés à vu circulent indépendamment depuis les cours nord, par les halls secondaires et les escaliers latéraux. Au centre, à l’interface de ces deux systèmes, se trouve le chef de poste.

Ce commissariat de Police construit pour le SGAP de Versailles et le Ministère de l’intérieur est un bâtiment très complexe et très technique mais surtout c’est un lieu ou des impératifs de sécurité, explicites et parfois caricaturaux, se heurtent souvent à nos principes humanistes par nature implicites. Une analyse fraîche et libre, de ces idées préconçues permet, souvent, de privilégier l’homme.

Le commissariat comprend les bureaux des différents pôles, une salle de sports, de vastes vestiaires, et des locaux de sûreté.


Programme :
Commissariat de Police
Salle de sport
Centre de rétention administrative.

Maître d’ouvrage :
Ministère de l’Intérieur
Mandataire de la Maîtrise d’Ouvrage :
SGAP de Versailles

Construction neuve, 2006
Mission de base loi MOP
SHON : 2 630 m²
Montant des travaux : 7 599 782 € H.T.

Maîtrise d’œuvre :
Architectes : Ricardo Porro & Renaud de La Noue
BET Tous Corps d’Etat : BETCI
Economiste : Tohier & Associés
Mandataire Maîtrise d’Oeuvre : R. de La Noue